Menu

Results for category "Archives"

6 Articles

EXquisses Festival #3

EXquisses Festival #3

La troisième édition d'EXquisses Festival a eu lieu dimanche 03 juillet 2016 à Valdrôme, dans le Diois. Il avait pour thème «Itin’errance».

Suivant la thématique, le film du festival est construit sur l'idée de cheminement, entre itinéraire et errance, à l'image d'un homme qui alignerait, le temps d'une journée, d'une histoire, ses gestes et ses échanges concrets, avec ses pensées vagabondes. Mais l'errance est-elle toujours du côté du mental ? L'histoire d'un ou entre deux êtres est-elle toujours objective, nourrie d'actions seulement réelles ? La pensée n'est elle qu'imagination, et l'imagination n'est elle pas active et créatrice ?

 

HAWA

HAWA-Valdrôme_affiche

HAWA

 La plupart les connaissent, certains ne les ont pas encore vus, d’autres souhaitent les revoir, et quelques uns demandent à les découvrir…

Tous vos voeux seront exaucés !

VENDREDI 12 AÔUT 2016

à VALDRÔME

HAWA 

Danse et musique d'inspiration poétique Sufi

avec Mohamed Alnuma (Oud, Voix) et Daniell Alnuma (Danse)

 

Le Sacre du Printemps

Le Sacre du Printemps

 

Une oeuvre d’Igor Stravinski.
Interprétation : Compagnie “Corps et Âmes”
Chorégraphie : Daniell Alluma
Direction artistique : Daniell et Mohamed Alnuma
Résidence au théâtre de Die (26-Drôme) en mai 2016.

Adaptée du Sacre du Printemps, d'Igor Stravinski, cette création de Daniell Alnuma, se déroule aux temps bibliques. Les femmes du désert étaient censées s’isoler entre elles lors de leurs menstruations dans une tente dédiée à ce moment.  

La pièce met en scène les rituels qui s’y pratiquaient, teintés de rouge : les femmes sont face à elles-mêmes mais aussi face à d’autres femmes ; ce face à face provoque toute une variété d’émotions et de conflits inter relationnels. Ces femmes sont confrontées à la jalousie et à la violence, aux secrets et aux chuchotements, à la folie et aux superstitions. Se détache la figure d’une déesse qui est l’objet de cérémonies célébrant la féminité.

Pendant trois ans, les danseuses de “Corps et Âmes”, avec Daniell Alluma, leur maitresse de cérémonie, ont porté le sacre de la vie, à bout de bras, de corps, de coeur et d’âme, pour rendre la réalité crue et féminine de l’oeuvre d’Igor Stravinski.

J’ai eu la joie de filmer ce ballet, au cours d’une résidence au théâtre de Die. J’ai réalisé quatre prises à différents moments, en public, en filage, et pendant la répétition de certaines scènes.

Mon idée était de rendre le moment aussi réel que je l’ai vécu. En choisissant de m’attacher au scénario plutôt qu’à la performance artistique, avec des images parfois rugueuses, abruptes, proches, trop proches, j’ai cherché à immiscer le spectateur dans cette union intime. Les coupes rapprochées, rapides, doivent participer à la tension de ce moment, cruel et nécessaire, à l’urgence de ces femmes en train de réaliser la vie.

A voir sur le site, le trailer et le solo final, extrait du spectacle monté dans sa continuité (disponible sur demande)

Le Sacre du Printemps

DROMOLIB

DROMOLIB

 

Basée à Crest dans la Drôme, DROMOLIB est une association dont la mission est de promouvoir et développer l’écomobilité auprès des entreprises, associations et collectivités de Drôme.

En lien avec les stratégies publiques des déplacements, sa mission est de favoriser l’implantation et l’articulation de nouvelles mobilités sur le territoire.

J'ai collaboré avec DROMOLIB, pour élaborer une stratégie de communication sur deux ans. Première expérience dans ce domaine, au-delà du plaisir du funambule,  j'ai beaucoup appris sur la réalité d'une campagne de communication.

root-me.pro

 

root-me.pro

 

Face au succès de root-me.org, plateforme d'entrainement de hacking, qui compte aujourd'hui plus de 45.000 adhérents, les fondateurs et administrateurs lancent une version professionnelle : root-me.pro.

Destiné aux entreprises, root-me.pro propose des solutions innovantes en matière de sécurisation informatique.

J'ai élaboré le logo de l'entreprise, avec un cahier des charges assez précis : l'idée de sécurité, du "masculin qui rassure", de couleurs  froides, d'images de verrous et de clés. Egalement, il fallait intégrer le logo de l'association root-me.org, qui fait référence pour la communauté des utilisateurs. Un logo institutionnel (exit pirates amusants ou effrayants...) sur le "modèle" de... Kanda Prod !

J'ai réfléchi à l'aspect pénétrant de l'activité, un système dans lequel on entre, pour sécuriser le risque de pénétration extérieure. Les lettres "R" et "M" se sont imposées, par leur forme, comme la serrure et la clé. J'ai accentué l'arrondi du "R" et gommé une partie de la lettre pour adoucir l'image. Les couleurs se déclinent selon les besoins du site, plaquettes... dans les tons de celles de l'informatique.